Brève d'Allemagne 3: chameau!

Publié le par Maylala

(Bon, les brèves d'Allemagne, c'est un truc qui risque bien vite de virer "brèves d'allemand". Mais que voulez-vous? Même si j'ai une flemme monumentale à l'idée de l'apprendre sérieusement, j'adore cette langue!)


Aujourd'hui, je vais vous parler d'un mot auquel ceux qui me connaissent savent que je tiens beaucoup. Un mot que j'emploie à tout va, qui pourrait avoir l'air d'une insulte, mais qui est toujours dit avec beaucoup de tendresse, puisqu'il me vient de mon grand père:



                                                                                          Chameau!!  

Image 4

 

                            


L'autre jour, en parcourant
à tout hasard mon dictionnaire français-allemand (brave bête, fidèle compagnon), j'ai appris qu'il y avait deux façons de dire "chameau" en allemand.

La première, prévisible, ressemble à l'anglais, avec bien sûr, l'incontournable transformation des "c" en "k", ce qui donne: Kamel.



La deuxième... est plus inattendue.




C'est que voyez-vous, il existe un procédé, en langue allemande, répondant au doux nom d'"Agglutination", qui permet de créer de nouveaux mots en en collant d'anciens.

Je simplifie beaucoup. Wikipédia dit: "La langue allemande peut se passer d'article au génitif en plaçant côte à côte deux mots (déterminants + déterminé) - ou même beaucoup plus".



Le "beaucoup plus", c'est ce qui explique la longueur de certains mots allemands. Du genre de: Konstantinopolitänischerduddelsachspfeiffergeselle: La confrérie de Constantinople des joueurs agréés de cornemuse (je cite toujours Wikipedia, et je ne sais pas non plus d'où leur viennent de tels exemples).

C'est aussi ce qui fait que mes cours d'Algèbre, au début, me pompaient mes cartouches d'encre comme jamais, chaque mot contenant quasiment sa définition (maintenant, ils sont remplis d'abréviations auxquelles je ne comprends rien).


Mais parfois... cette manie de décrire les choses dans leurs noms peut être l'occasion de petites merveilles imagées... dont, nous y revenons, ce fameux chameau.

 

 

http://www.routard.com/images_contenu/communaute/photos/publi/015/pt14616.jpg



Trampeltier. De trampeln, piétiner, et Tier, animal.

 

Chameau, l'animal qui piétine.

 

 

 

Je trouve qu'ils ne sont vraiment pas passés à côté du "chameau" tel que je l'entends!

Il m'est difficile de faire sentir hors de l'exemple ce que j'entends par ce mot-là, quand par exemple les gens s'étonnent de me voir appeler mon petit frère de trois ans ainsi.

L'air boudeur, le côté têtu, bourru, la moue moqueuse...


La prochaine fois, je dirai simplement comment on traduit chameau en allemand!


http://www.aventure-nomade.com/images/chameau_kamel_dromedar_gr.jpg


Et en bonus: d'autres noms d'animaux marrants en allemand (décidément, cet article n'est plus bref du tout) (et les "traductions" sont de moi, donc très certainement très approximatives):

- cafard: Küchenschabe: "blatte de cuisine"... celui-là me fait tout à fait horreur.


- coccinelle: Marienkäfer: je crois, "Marie-coléoptère". Un peu comme notre Bernard l'Hermite? Et les Marienblume, "fleurs Marie", ce sont les pâquerettes!


- cochon d'Inde: Meerschweinchen: "petit cochon de mer".


- faon: Hirschkalb: "veau du cerf"... donc, petit du cerf, quoi.


- hippocampe: Seepferdchen: de See, mer, Pferd, cheval, et le suffixe "-chen" qui rend petit et mignon... Je dirais donc, le "petit cheval de mer" avec un "oooooooooh" attendri derrière.


- hippopotame: Flusspferd: "cheval de fleuve". Là, vous me ferez remarquer qu'en français aussi, ces mots sont des mots composés... et avec la même base de "cheval". Sauf que les origines sont grecques. Autrement dit, quand on apprend le mot, enfant, tout à fait invisibles. Mais bon, je l'aime bien quand même, le mot hiiiiippopotame!


- papillon: Schmetterling: alors là, j'ai besoin d'aide. Je sais que "schmettern" signifie "lancer", voire "claquer", mais le "ling", je l'ignore (autrement dit, Google ne le sait pas pour moi). J'espère de l'aussi joli que "butterfly"!


- sauterelle: Heuschrecke, mon préféré: "terreur des foins"!

Publié dans brèves d'Allemagne

Commenter cet article

k. 17/06/2011 10:12



ça marche! :)



k. 17/06/2011 09:14



Ooh mais ce serait chouette! si on se croise tu nous reconnaîtra sans doute! mais si tu viens et que tu me le dit on pourrait aussi se croiser intentionnellement autour d'un verre ou d'une glace
(tu reconnaitras la gourmande qui sommeille en moi), ya pas de problème :)



Maylala 17/06/2011 10:10



:)


Je ne vais pas tout de suite en dire trop ici, mais il est fort probable que j'aie tout le temps pour ça! En tout cas, ça me ferait plaisir! On en reparle vers août?



k. 16/06/2011 21:00



Non pas du tout c'est son prénom; pourquoi ? :P Non je plaisante (c'est mal, j'arrête) c'est bien sûr un pseudo -dans quelle mesure est-ce utile puisque je la représente déjà de visu, mais bon...
on se rassure comme on peut ;)



Maylala 16/06/2011 22:41



J'y ai cru un instant! Et j'ai bien cru avoir gaffé!


Je suis du Sud aussi (de base) tu sais? En rentrant, qui sait, peut-être que je vous croiserai toutes les deux, et que je vous reconnaîtrai?



k. 16/06/2011 10:29



Hello, je viens rattraper mon absence maintenant que tout est au clair chez moi. Un billet étymologique! ça m'a toujours fascinée la naissance des mots, leur composition et les sens originels
incongrus. D'ailleurs ça marche aussi pour les prénoms, dont on oublie le sens "premier" à force d'habitude (mais j'y ai longuement réfléchi quand il a fallu en donner un à ma fille).



Maylala 16/06/2011 19:15



Quand je lis "Mini", j'ai un peu de difficultés à en imaginer l'étymologie :)


(C'est un surnom pour le blog n'est-ce pas? Je demande quand même, au cas où ^^)


 


Par ailleurs, tu as fait un boulot formidable sur ton blog, déjà que j'aimais beaucoup le précédent... bravo!