Doctissimo m'a PAS tuer

Publié le par Maylala

 

J'ai eu un compte sur Doctissimo. Et même que j'y ai commencé des discussions. Il y en a une en particulier dont je ne suis pas très fière, dont j'ai essayé d'effacer toute trace, en vain. (On peut éditer ses messages pour les vider, mais pas les supprimer, ni supprimer les discussions qu'on a commencées, et pour peu que quelqu'un nous ait cité, ce qui arrive souvent... Le résultat est indélébile.)


En conséquence de quoi, je pourrais m'attendre à tout moment à apparaître sur ce site, un tumblr en fait, titré "Doctissimo m'a tuer", qui publie chaque jour deux ou trois captures de ce qu'il se fait, disent-ils, de pire sur le plus grand site communautaire de France.

 

Image-11.png

On connaît tous des sites de ce genre-là.

Je pourrais même établir une sorte de classement:



- VDM, le plus inoffensif, puisque ce sont les gens eux-mêmes qui décident d'y raconter leurs déboires (même si les commentaires ne sont pas hyper hyper sympas des fois) (et je déteste le sous-titre en français, du coup, je vous mets l'allemand).

 

Image 10
- DTC, mon favori, qui consiste en des "quotes" de conversations internet (msn, irc, ...): proposées, donc, par un des protagonistes (plus rarement par de purs spectateurs) et qui sont pour moitié tournées vers la moquerie, et pour moitié vers l'admiration (des réactions face à la bêtise, souvent), le tout étroitement mêlé d'humour geek.

 

Image 8

- Zéros Sociaux, celui pour lequel je vous ai filé un lien, hier, déjà plus proche du 80% niveau moquerie, avec des captures proposées par des "amis" un peu traîtres ou bien par des gens de passage sur des groupes, et cetera (ou encore, sur des profils publics... vraiment les gens, il faut dire à vos enfants d'arrêter d'exhiber leurs murs et leurs photos).
Mais là encore, avec pas mal d'humour, (dans les tags, je vous ai dit de regarder les tags et que c'était important).

Image 7

 


- Et là, au somment de la méchanceté, le Doctissimo m'a tuer.

Peut-être ne voyez-vous pas bien la différence, le pallier qu'il y a entre se moquer de ce que les gens écrivent sur Facebook, et se moquer de ce que les mêmes gens, pensez-vous (influencés vers cela par les mêmes orthographes et grammaires douteuses) postent sur Doctissimo.



Eh bien d'une part, ce ne sont pas les mêmes gens. Et il y a des orthographes et des grammaires tout à fait non douteuses citées sur Doctissimo m'a tuer. Des personnes qui parlent un français très correct, et potentiellement très bon (car je suis tombée sur Doctissimo sur des récits dignes de figurer dans de - bons - livres, vraiment). Et des vous, des moi, des votre cousin Kévin aussi.


Parce que Doctissimo c'est encore (avec les autres forums du genre) le seul endroit où l'on puisse poser facilement et à tout plein de monde à la fois des questions, les plus dérangeantes avant tout. Et avoir des questions dérangeantes n'a rien à voir avec, par exemple, le niveau d'éducation. Un docteur en médecine peut bien écrire sur Doctissimo, y expliquer qu'il n'a plus envie de sa femme et demander de l'aide. Personne n'est à l'abri d'être perdu, un jour. Personne n'est à l'abri de ne pas savoir à qui s'adresser à visage découvert.


D'autre part, les gens qui postent sur FB et ceux qui postent sur Doctissimo ne le font pas avec les mêmes intentions. D'un côté on s'y sent autorisé, on s'expose volontairement aux yeux de ses amis, on est même plutôt fier de ce que l'on dit (mais pas sûr que l'on devrait!). De l'autre, on se cache, on se prend un pseudo, on a un peu peur des réactions mais il faut qu'on parle, alors on se lance.

Et du coup, ce ne sont pas du tout les mêmes sujets qui sont abordés. Et donc, quand on les cite, pour en rire, ce ne sont absolument pas les mêmes muscles zygomatiques qui sont sollicités.

Sur Doctissimo m'a tuer, on est invité à rire des situations. Non plus des expressions de celles-ci. A rire, parfois, de la détresse des autres. A la ridiculiser. Or, aucune détresse n'est ridicule. Et aucune question (parce qu'il y en a de plus légères, aussi, pas que de la détresse) n'est bête.



Et même, en dehors de Doctissimo m'a tuer, j'aimerais que l'on comprenne que l'on ne peut pas juger ce qu'on lit sur les forums d'"aide" de ce genre. Oui d'accord, se moquer c'est amusant de temps en temps. Mais moi je trouve ces gens finalement courageux.


Et je trouve qu'il est formidable qu'il existe un internet et qu'il y existe de l'anonymat pour pouvoir poser des questions un peu tordues, partager ses fantasmes les plus inavouables, admettre que l'on est bête pour le devenir moins, avoir le droit de se plaindre même si l'on n'est pas le plus à plaindre, être autorisé à parler en toute honnêteté, en s'exposant à être jugé, d'accord, mais dans le cadre d'une seule discussion, et en croisant bien souvent une bonne âme, peut-être une seule, qui prodiguera des paroles rassurantes ou des réponses qui feront avancer.



 

Doctissimo n'a "tuer" personne. A mon avis, Doctissimo a parfois réussi là où les familles, les amis, les psys ont échoué. Je ne dis pas que c'est un 100%, je ne dis pas qu'on n'y lit pas de belles âneries... Mais je dis que je préfère un monde où il y a un endroit comme Doctissimo, où l'on peut y écrire ce que j'y ai écrit et voulu effacer, ou y avouer fantasmer sur sa tante se sentant les aisselles, ou que sais-je encore... qu'un monde où on ne peut se confier qu'à un journal intime, cadenassé, mais surtout muet.




 

note: Voici un lien vers l'article qui m'a poussée à écrire le mien. On y cause de ce dont je cause, et aussi d'autres soucis que pose ce tumblr. 

Notamment l'absence de limitation d'accès aux captures du forum sexualité, où l'on peut entrer, sur Doctissimo, uniquement après avoir coché "j'ai plus de quinze ans" (et bloquées, je présume, sur les ordinateurs pourvus de contrôle parental).

Ou encore, l'abondance de fakes. Des qui se voient à des kilomètres, même, si vous voulez mon avis. (Fake dans le sens où des gens postent parfois des sujets complètement débiles exprès. Ce qui n'est pas drôle. Ni à lire sur le forum, ni à lire sur le tumblr après. Oui, je donne aussi des leçons d'humour. )

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mademoiselle Catherine 21/07/2011 12:48



Personnellement, j'ai trouvé beaucoup de réponses aux questions que je me posais en vue de la pose de mon stérilet sur Doctissimo - des questions d'ordre pratique auxquelles je ne pensais pas
forcément face à ma gynéco - et je ne comprends pas ce qui peut pousser des gens à se moquer aussi ouvertement de la détresse d'autrui...


 


Comme tu le dis, nous avons tous des question "gênantes", une pudeur plus ou moins grande, et tout le monde n'est pas assez bien entouré pour pouvoir aborder certains sujets auprès de ses proches
(ni même de son médecin, de son psy... - ce qui, à mon avis, remet en question les qualités humaines de certains) (et je dis bien de "certains" : pour ma part, j'ai toujours eu la chance de
pouvoir parler de tout avec ma généraliste qui est quelqu'un de très ouvert).

Ce site est juste le résultat bête et méchant de l'internet sauvage, et je suis persuadée que même ses administrateurs ont déjà trouvé réponse à leurs questions sur Doctissimo, même s'ils
n'oseront jamais (se) l'avouer!



Maylala 22/07/2011 00:36



J'avoue qu'à propos de stérilet, Doctissimo m'a surtout aidée à virer parano, mais enfin, je crois qu'il vaut mieux l'être un peu qu'être totalement imprudente. L'entrée en matière peut être
utile pour en discuter avec un médecin (un bon) ensuite. Et parce que comme tu dis: on ne pense pas forcément tout seul à tout, même à des détails tout simples.


 


Bon, et puis grâce à toi et à Doctissimo m'a tuer, je vais désormais pouvoir expliquer que je ne suis tout simplement pas sensible à l'humour bête et méchant. Et même si diversité tolérance tout
ça, je crois que c'est un bon point pour moi.



k. 19/07/2011 13:47



Hihi moi aussi jadis jai eu un compte Doctissimo ^^ et tu as raison c'est un des gros forums libres où on trouve toujours des réponses. 
Et la moquerie, c'est humain ; mais ça reste moche, jsuis d'accord. Les réseaux sociaux favorisent ce type de moquerie méchante car l'anonymat crée une distanciation que le réel ne permet pas ;
du coup c'est facile de ne pas assumer. Enfin moi ce que j'en dis... jsuis pas psy ;)



Maylala 19/07/2011 14:54



Il y a du très bon et du très mauvais dans le grand Internet.


Et moi qui suis très optimiste tant qu'il ne s'agit pas de moi, je me dis que le mauvais (la certaine "méchanceté" qui se dégage du "Doctissimo m'a tuer" par exemple) est accentué en
ligne, poussé bien plus loin que les intentions de ceux qui le portent. Et que le bon, en revanche, est une réalité, qui n'est déformée par aucun miroir convexe, qui est seulement plus
facilement visible.


Donc pour moi, qui garde bien ça en tête, le bilan est positif. Et je suis absolument ravie d'avoir vu la naissance de tout cela, et d'en voir (rien qu'un peu, je sais bien) les évolutions. Et je
suis persuadée (idéaliste que je suis) qu'Internet est somme toute un vecteur d'amélioration du monde. Comme la communication, plus généralement,
l'est.


Mais ce n'est que mon avis!


 


Héé, si ça se trouve, on s'est déjà croisées quelque part sur Doctissimo ;)