"Je n'aime que toi"

Publié le par Maylala

Avec ce titre, on dirait un poème! (confere les guillemets, les papillons et les petites marguerites implicites...)
Mais je n'aime pas les poèmes, enfin, j'aime beaucoup mais uniquement les très très réussis, ou bien les très purs. Quand je m'essaie à l'exercice, je trouve ce que je fais très guindé.

Fin de la parenthèse, début de l'article. Si je gère bien, à la fin, en conclusion, je reviendrai à l'idée de poème. (Oui, hum, ceci est un article "je-me-lance-à-l'aveugle-sans-savoir-où-je-vais", mais il paraît que c'est mieux que rien).


Dans mes lectures (certes pas dans les plus philosophiques) ou parfois dans des films, ou (ça arrive plus rarement encore) dans la vraie vie, j'aime rencontrer des amoureux fous. Ceci, à condition que leurs amours soient compréhensibles. Qu'il soient expliqués, ou que leurs raisons se devinent.

Je ne parle pas de raisons d'aimer en général, mais de raisons d'aimer une personne en particulier. (Les autres m'intéressent aussi, les amours incompréhensibles aussi, mais pas dans le cadre de cet article.)
Du genre, des yeux profonds comme l'océan, un rire débordant d'enfance, de l'espoir en toute occasion, un entêtement sans bornes, un humour douteux, des goûts particuliers, des mimiques, une manière de penser, des choix d'existence, une façon de sentir...
Et bien plus encore, et le plus souvent, des combinaisons de tout cela et du bien plus encore.

A priori, cela devrait me convaincre de ma possible unique extra-ordinnarité, car visiblement, n'importe qui peut être spécial. Mais, vous aurez assurément senti venir le paradoxe, si tout le monde est spécial... alors personne ne l'est.

Ah mais voilà! tout le monde est spécial... aux yeux d'une personne. Toutes ces qualités et adorables défauts ne sont qu'énervants traits de caractère et ... détestables défauts aux yeux du reste du monde.
Et si je n'y ai pas pensé tout de suite, c'est parce que déjà, dans la plupart de ces livres (bah oui, sont pas assez philosophiques), fims et même dans la vraie vie, les narrateurs ne s'embarrassent pas de ce "détail". Et aussi, et ça doit être lié, je tombe, moi, amoureuse (très souvent), et de personnages et dans la vraie vie,  sans me soucier de la "correspondance" qu'il pourrait y avoir avec moi (c'est lié, disais-je, parce que je crains fort d'avoir appris l'amour dans les mauvais livres). Et même que l'éventuelle intervention de mon existence dans celle de la personne dont je suis amoureuse me semblerait incongrue, enlaidissante, un cheveu sur l'ambroisie.

Oh et puis, je suis sûre que tout le monde tombe amoureux par goût (juste, je ne suis pas difficile) et pas par raison, mais presque tout le monde se rend vite compte (un certain âge passé) que ça n'est pas raisonnable.
 
    Raisonnable? Aaaaah mais tout s'éclaire. Je ne peux pas être raisonnable, ma religion me l'interdit, à moins que je n'y sois allergique, je ne sais plus.



(et je vais penser très fort à un poème guindé à mettre ici)


Commenter cet article

Artful Dodger 05/06/2012 20:30


Je vais me risquer à une proposition un peu idiote, hors-sujet et sans doute assez (voir très) égoïste en soi : on aime quelqu'un parce qu'on se retrouve un peu dans cette personne, dans ses
yeux, à travers ce qu'il est. ce n'est pas une cause, ni une conséquence. mais juste un fait avec lequel on s'accomode plus ou moins. un prolongement narcissique inconscient.

Maylala 05/06/2012 22:39



Ne peut-on pas identifer ce dont tu parles à un simple besoin d'être rassuré? Moi, assurément, je voudrais me sentir aussi bien avec "mon homme" qu'avec les membres de ma famille, par exemple. Et
ce qui caractérise ma famille, c'est la quantité de dénominateurs communs que j'ai avec ses membres, la facilité que ça crée à vivre ensemble, la compréhension non-verbale que je peux attendre
d'eux, ... D'où, oui, ce besoin d'une sensation de "prolongement".


Un narcissisme que j'excuse tout à fait, pour ma part :)


(Et pour ce qu'on peut lire dans les yeux de l'autre, je viens de faire un tour par ici, je t'invite à y faire une courte visite aussi :) )



yolaine maman 02/11/2010 13:34



je te l'enverrai par mail si je le retrouve dans ma mémoire défaillante



yolaine maman 11/10/2010 19:38



on aime d'abord par hasard


par jeu par curiosité


pour avoir dans un regard lu des possibilités ...


Ce n'est pas de moi mais de paul Géraldy


T'en souviens-tu je te l'ai appris quand tu étais "petite"


Toi et Moi


Biz



Maylala 14/10/2010 00:46



Pour avoir vu dans un regard


Un peu de réciprocité


J'invente, ou bien je me souviens vraiment?



maman 27/03/2010 20:25


tu es très spéciale à mes yeux et unique et je sais que mon amour t'est acquis sans condition, sans "raison" avec toutes tes qualités et toutes tes qualités.


Maylala 28/03/2010 15:12


Est-ce un lapsus révélateur de mon absolue perfection?

Et puis, je sais bien. Mais j'ai l'impression que c'est un peu de la triche, ce qui ne veut pas dire que ça ne compte pas, bien sûr.


Jayce 12/03/2010 10:15


sous ton vrai nom.. ok  !! ;0)