Poème guindé qui ne rime pas

Publié le par Maylala

Si tu crois...


Je m'enroule dans mes couvertures et je me crois dans tes bras,
je te murmure des mots auxquels je t'entends répondre,
je pense à tes yeux et nous nous regardons,
je me souviens et revis
et interprète et complète
et invente mille et une suites dont tu ne veux pas.

Si tu crois que j'ai besoin de toi!

Publié dans écriture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jayce 19/04/2010 12:57



joliement dit !! ;0)



Maylala 04/07/2011 13:03



Merci bien!