Gens - amphithéâtre

Publié le par Maylala

Il a des cheveux de savant fou. C'est un bon professeur, je crois. Il enseigne une matière ennuyeuse, mais d'une façon presque joviale. Il regarde les élèves dans les yeux, en choisissant probablement ceux qui ont l'air le plus attentif. Je l'espère, sinon il a dû remarquer que je n'écoutais pas du tout.

En réalité, c'est surtout que je ne regarde pas. Pour ne pas lever la tête. Pauvre monsieur, qui m'est pourtant bien sympathique, qui a l'air si humain pour un professeur d'université. Mais il a apparemment trop la tête dans les maths pour penser à prendre une douche.


Du coup, je ne suis pas au premier rang. Et devant moi, il y a les courageux, ou les enrhumés. Dont un cou qui me fait face.


Au premier abord, un adolescent. Les cheveux coupés bien net, un collier dont je ne vois que la cordelette noire (le genre de colliers que je pouvais m'acheter, dans le temps, avec mon argent de poche). Et une peau sûrement douce, une peau jeune, fine, à travers laquelle transparaît, semble-t'il, du lait maternel. Ah! voici une main, trop grande, aux doigts ronds, maladroite, qui ne sait sûrement rien faire d'autre que tenir un stylo. 

C'est souvent à cela que ressemblent les meilleurs, chez moi. Eux ont trop la tête dans les maths pour penser à grandir.


Publié dans gens

Commenter cet article

Jayce 19/04/2010 16:43



se doucher !!?? oO



Maylala 19/04/2010 17:03



Je suivais le parallèle de l'article!


Je parlerai un jour de mon problème avec les gens qui ont une certaine manière de ne pas grandir. Je ne prétends pas avoir raison, il s'agit juste de ma sensibilité. De même que le fait que le
prof ait une hygiène douteuse ne gêne que les gens qui ont un peu le sens de l'odorat.



Jayce 19/04/2010 13:06



et pourquoi grandir finalement ??? ;0)



Maylala 19/04/2010 16:35



et aussi, pourquoi se doucher? : )