Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Jubilé

(Parce que j'aime bien en faire trop) Aujourd'hui, mon blog a un an. En fait, sa conception date d'un peu plus d'un an (c'est fou) mais je compte à partir de sa naissance: au premier article publié. Le parcourant pour l'occasion (toute artificielle je...

Lire la suite

Noël, sous les flamboyants!

Noël, sous les flamboyants!

A La Réunion, Noël se fête en été. Pas de neige, pas de cheminée, et chez ceux qui savent y faire, personne n'est couché à minuit. Et chez moi, dans ma famille, on est un peu la crème de la crème de ceux qui savent y faire. Ambiance: J'ai une grande famille....

Lire la suite

Gens - scène du métro

- "Msieurs dames bonjour et pardon de vous déranger. Jsais bien qu'on vous fait chaque fois le même discours. Mais moi mes parents y sont pas morts quand j'avais 15 ans, j'ai pas arrêté de travailler passque mon gosse était malade, et ma femme m'a pas...

Lire la suite

Echange -13

- (...) et au moment précis où son frère jumeau se faisait poignarder, à trois cents kilomètres de là, il a ressenti une terrible douleur au ventre! - Mouais. - Admets au moins que cette histoire est incroyable! - Je l'admets volontiers. Justement.

Lire la suite

Gens - L'ambitieuse

"Moi je travaille 40, 50 heures par semaine." L'oeil torve. "En plus des cours, bien sûr." La respiration haletante. "Je veux être chercheuse." La lèvre avide. Et pourtant, probablement autant que celui qui a péniblement avoué "10 heures", probablement...

Lire la suite

J'en reparle -2ème partie

J'en reparle -2ème partie

Previously on Mieux que bien... (Je n'ai trouvé qu'une image pour aujourd'hui alors je compense comme je peux) Nous découvrions avec effroi que l'Homme, si sophistiqué qu'il semblât dans les formes, n'était au fond pas bien plus qu'une mouche, et que...

Lire la suite

J'en reparle * -1ère partie

J'en reparle * -1ère partie

(Avertissement: aujourd'hui je teste les images dans l'article! Alors si vous n'aimez pas les insectes, par exemple, lisez les yeux fermés. Merci.) En 2001 (oh, internet, mon amour, quel bonheur que celui de ton retour!), était publiée pour la première...

Lire la suite